Mon expérience avec les piercings aux oreilles

Aujourd’hui on se détourne un peu de la mode et de la beauté pour parler d’un sujet un peu plus atypique à savoir les piercings. Vous l’avez peut être vu sur mes posts Insta pour certains, je suis une grande fan des piercings. J’ai donc décidé de vous donner mon ressenti sur cette expérience à savoir stress, douleur, cicatrisation… Je tiens à préciser qu’il s’agit bien de mon ressenti personnel sur le sujet car tout le monde n’aura pas la même expérience que moi en termes de douleur ou cicatrisation.

À ce jour j’ai 2 trous au lobe d’une oreille et 3 à l’autre lobe, ainsi que 2 piercings. J’ai fait le conque et l’hélix en 2019, donc en tout j’ai 7 piercings.

Les lobes

piercings aux oreilles

Je me suis fait percer les oreilles pour la première fois à l’âge de 5/6 ans donc autant dire que je n’ai pas vraiment de souvenirs particuliers. Et ensuite à 17 ans pour les deuxièmes trous. J’ai fait tout ça chez un bijoutier.

Pour ce qui ne le savent pas, un bijoutier vous perce les oreilles avec un pistolet, alors que le perceur le fait avec une aiguille. Il y a deux différences entre les deux. Tout d’abord, le perceur a une hygiène irréprochable (enfin, les bons perceurs) de ce fait l’aiguille chez le perceur est beaucoup mieux stérilisée que le pistolet d’un bijoutier. En plus de ça, le pistolet est plus « agressif » qu’une aiguille et il n’est donc vraiment pas recommandé notamment en ce qui concerne le cartilage.

C’est donc quand je cherchais à me faire un 3ème trou que je me suis un peu mieux renseignée et que j’ai pris conscience de ça. J’ai compris que de se faire percer chez le perceur était le B.A-BA.

Il y a donc un peu plus de quatre mois je suis allée chez le perceur me faire le 3ème trou à mon oreille droite ainsi que l’hélix. La douleur n’a duré que quelques secondes et depuis le piercing se porte comme un charme.

Pour la cicatrisation j’ai attendu les 6 semaines conseillées pour changer le bijou chirurgical après de bons soins. J’ai craqué pour un petit bijou de la marque LÕU.YETU.

Le conque

Piercings conque

Le conque est le tout premier piercing que j’ai fait. J’ai toujours trouvé les piercings aux oreilles, et plus particulièrement ceux au cartilage extrêmement beaux mais j’avais une peur bleue d’en faire.

Et puis un jour, après avoir discuté avec ma bonne copine Cuisine Vermillon nous avons décidé de nous lancer. Nous avons donc fait toutes les deux le conque au salon Need’elle À Haubourdin, proche de Lille.

Niveau douleur, je m’attendais à pire. Certes ce n’est pas agréable, j’ai serré les dents, mais ce n’est pas non plus super douloureux. C’est une douleur qui passe très rapidement. Ne pas oublier que la douleur est subjective. Pour ma part j’ai été contente de ne pas avoir plus mal que ça.

J’ai très vite changé le piercing chirurgical (c’est à dire le piercing de base) pour un anneau. Je l’ai changé 1 mois après, lors de ma visite de contrôle au salon. Et c’était une énorme bêtise, en vue des complications que j’ai eu. J’ai eu un chéloïde pendant plusieurs mois, qui n’est partie qu’après avoir changé les gouttes physiologiques pour un spray à l’eau de mer.

Je vous passe les détails car c’était pas très très beau pendant plusieurs mois mais depuis que le chéloïde est parti je n’ai eu aucun autre problème. Et je touche du bois pour que ça continue ainsi.

L’hélix

Piercings hélix

L’hélix est le dernier piercing que j’ai fait, il y a plus de quatre mois. Je l’ai fait suite à une offre du Salon Massaï Mara dans le Vieux Lille et sans vraiment trop réfléchir #coupdetête. Et honnêtement j’en suis ravie.

La douleur était vraiment légère et 4 mois après je n’ai pas eu de complications particulières, en espérant que cela continue.

Je compte changer le bijou dans quelques mois pour mettre encore une fois un petit anneau doré car je trouve ça beaucoup plus joli et cela ira avec mes boucles d’oreilles.

Globalement j’avais beaucoup d’aprioris sur la douleur que j’allais avoir en me faisant percer les oreilles, surtout le cartilage. Et j’ai été agréablement surprise de voir que, pour ma part, je n’ai pas eu plus mal que ça. Il y a tout de même le sentiment de gêne et de gonflement au début quand on veut dormir sur l’oreille percée, mais on s’en accommode assez rapidement à vrai dire.

Et pour les futurs piercings…

Dans le futur, je compte faire au moins 2 piercings. Le premier serait le rook, qui est je trouve vraiment beau. Et puis j’aimerais bien faire le daith. Ce sont deux piercings où le cartilage est vraiment épais, et qui risque donc d’être douloureux et long à cicatriser.

Et pourquoi pas faire le 3ème trou au lobe de mon oreille gauche par la même occasion.

LA tendance 2020

Pour tout ce qui est bijoux, j’aimerais que mes piercings aux oreilles soient assez coordonnées. Car après tout, on est en plein dans la tendance du curated ear. Pour ce qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit d’avoir une oreille « organisée » en multipliant des piercings différents mais en les rendant coordonnés.

Et si c’était à refaire ?

Si c’était à refaire je pense que j’aurais sauté le pas beaucoup plus tôt. Comme je l’ai dit j’avais beaucoup d’aprioris, j’avais peur de la douleur et pour vous dire j’avais plus peur de me faire percer que de me faire tatouer…

Si je peux donner un conseil à ceux qui hésitent : foncez ! N’oubliez pas de vous renseigner un peu sur les salons de piercings avant évidemment, surtout en terme d’hygiène.

N’hésitez pas à me faire partager votre expérience sur les piercings en commentaire, xoxo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *